Créer comme ... 

Nous avons pensé notre rubrique "Créer comme ..." pour vous, parents et enfants.

C'est à la fois un guide pédagogique pour les parents afin qu'ils aident leurs enfants dans la pratique de l'art plastique à la maison;
puis c'est un mode d'emploi pour les petit.e.s artistes afin de les inspirer au travers du geste et de l'œil des grand.e.s artistes. 

Il suffit parfois d'un petit coup de pouce comme celui-là pour apprendre à regarder ce qui nous entoure avec un œil malicieux et imaginatif  qui enclenche la roue de la créativité. 
Apprendre à "Créer comme..." est aussi une magnifique façon de se mettre dans la peau de l'artiste et de ressentir des sensations similaires. C'est en ressentant et en faisant que l'on mémorise le mieux. 

Chers parents, chers petit.e.s artistes, n'oubliez pas de savourer ce moment en verbalisant ce que vous faite. "Maman regarde ce que Joan Miro a fait là, moi je le fais là..."  ou "Tu vois cette partie est restée blanche et Joan Miro a juste fait quelques taches jaunes ça et là" .

Il n'y a pas de reproduction meilleure qu'une autre. Chaque reproduction est votre appropriation de l'œil et du geste de l'artiste par l'enfant.

Si ton œuvre te plait et que tu souhaites la voir affichée, n'hésite pas à demander à tes parents de lui trouver un beau cadre pour la mettre en valeur sur un mur.

Par ailleurs, si tu as envie de "Créer comme..." un.e artiste qui ne figure pas dans cette rubrique,  envoies-nous un message avec le nom de l'artiste ou une photo d'une œuvre, nous serons ravi.e.s de t'aider à "Créer comme..."   heummm... à toi nous le dire ! :-)


crédit photo : 

Joan Miro

Illustration tirée d’un livre de poèmes de Tristan Tzara appelé Parler seul, 1948-1950.

Joan Miró est un peintre du mouvement surréaliste : il aime dessiner ou sculpter des formes issues de son imaginaire et de ses rêves.

En illustrant les poèmes de Tristan Tzara, il décide de donner une image aux mots ou aux lettres. 
Regarde la lettre qu’il a dessinée, la reconnais-tu ?
La lettre ne sert plus seulement à former des mots, elle devient un personnage. On devine un visage avec un nez, une bouche, et deux yeux ronds. La lettre semble surprise qu’on l’observe, ou alors peut-être regarde-t-elle la grande forme bleue à droite au-dessus d’elle ? Quelle est la forme bleue que tu peux voir au-dessus de la lettre ? 

Et si toi aussi, comme Miró, tu donnais vie à une lettre ?
La première lettre de ton prénom par exemple ! 

Suis les étapes, tu vas voir, c’est très facile !


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 
- feuille blanche (format A4 de préférence),
- peinture gouache ou acrylique (rouge, noir, bleu et jaune),
- un pinceau fin,
- un verre d’eau (pour nettoyer ton pinceau),
- un feutre brun et un feutre jaune.  



Voici, on commence : 


1.
Avec ton pinceau et avec la couleur noire, trace la lettre de ton choix en majuscule au centre de ta feuille. Sur ta lettre, à l’emplacement de ton choix, forme un cercle qui servira de visage pour ta lettre. Tu peux lui ajouter deux yeux, un petit nez et une bouche. 

2.
En noir, forme 3 étoiles autour de la lettre en suivant le schéma ci-dessous. Laisse de la place en haut à droite de ta feuille.
Pour faire tes étoiles noires, forme la forme + puis viens rajouter une croix par-dessus.

3.
Mets de la peinture jaune sur ton index ou ton pouce et viens poser ton empreinte sur une joue du visage de ta lettre. Reprends de la peinture et refais la même chose à côté des étoiles noires (une empreinte à chaque fois, soit 4 empreintes jaunes au total).

4.
Refais la même chose avec la couleur rouge : une empreinte sur la joue du visage de la lettre, et une pour chaque étoile noire. 

5.
Après avoir bien nettoyé ton pinceau, prends la couleur bleue et essaie de reproduire l’étoile bleue de Miro en haut à droite de ta feuille. 

6. 
Prends maintenant le feutre jaune et forme un U sur ta lettre noire à l’endroit de ton choix. Recommence avec le feutre brun. 

7.
Toujours avec le feutre brun, viens former un petit point sur une des branches du U jaune. Fais l’inverse avec le jaune, viens former un petit point sur une des branches du U brun. 

8.
Dernière étape : le vert. Pour fabriquer ton propre vert, mélange le bleu avec le jaune (attention, il faut plus de jaune que de bleu !).

9. 
Une fois que tu as le vert que tu souhaites, refais une empreinte avec ton doigt sur le visage de ta lettre (sur son front par exemple).

10.
Puis, au pinceau, viens former le deuxième point sur les U brun et jaune.

11.
Et voilà !
Ta lettre selon Miró est finie !

12.
Et tu peux t'amuser à créer toutes les lettres de l'alphabet.


Cette adaptation a été réalisée par Lena Millerand. 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

Jean Dubuffet

Personnage, 1956

Jean Dubuffet est un sculpteur et peintre né en 1901. Il est l’inventeur d’un courant artistique qui s'appelle l’Art Brut regroupant des œuvres réalisées par des enfants, des autodidactes ou bien des originaux. 

Ici, ce petit personnage est fait d’assemblages de différentes empreintes, on pourrait y voir un paysage qui se dessine au travers les diverses textures. Les lignes et les surfaces qui se superposent font penser à des routes, des chemins comme dans une cartographie. 

L’art brut se caractérise par des œuvres créées selon l’impulsion d’artistes autodidactes, elles sont singulières et échappent à tout classement, à toute identification ou bien à toutes normes. 


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre :
(matériaux) :
- spatules,
- bouchons en plastiques et en liège,
- cotons,
- aluminium,
- éponges,
- cotons tiges,
- fourchette, 
- cuillère,
- tissu,
- sopalin,
- feuille format A3 ou A4,
- gouache noire ou autre couleur foncée,
- trois couleurs de gouache aux choix, 
- pinceaux assez épais. 


Voici, on commence : 

1.
Récupérer différents objets de la maison (comme dans les matériaux).
Choisis une feuille assez épaisse (250 g), idéalement format A3, mais cela pourrait être aussi un peu plus petit.

2.
Peins le fond du support avec une couleur monochrome, par exemple avec de la gouache noire ou bien d'une autre couleur foncée.

3.
Si tu veux aller plus vite, sèche la surface de la feuille à l'aide d'un sèche-cheveux

4.
Choisi trois couleurs de gouache de ton choix 

5.
Une fois la surface sèche, recouvre la surface d'un premier objet de gouache en a
ppliquant l'objet sur le support (fait une empreinte sur le papier avec l’objet)
Si tu as besoin, 
demandes à tes parents de t’aider !

6. 
R
ecommence ce geste avec un autre objet et l'autre couleur. Par assemblages et superpositions des différentes empreintes, reconstitue un visage ou ton propre portrait en travaillant la trace, les formes et les textures.

7.
Par assemblages et superpositions des différentes empreintes, reconstitue un visage ou ton propre portrait en travaillant la trace, les formes et les textures. 

8.
A l'aide d'une cuillère, tu peux faire des yeux et la bouche. 

9. 
Puis, tu peux travailler les textures en utilisant de le rafia. 

10.
Et voila, tu as créé un tableau comme … Jean Dubuffet


11.
Ici, en version rouge.  

Ces adaptations ont été réalisées par Amanda Fort. 


Bravo, le.la petit.e arty’ste en herbe !

Envoies-nous ton tableau, peut-être il va faire la partie de notre PETITE GALERIE

Hans Hartung

Sans titre, 1973

Hans Hartung est un peintre français qui fait de l’art abstrait.

L’art abstrait est un mouvement artistique qui ne représente pas de formes réelles (paysage, animaux, humain…), l’art se concentre sur le mouvement de la peinture sur la toile ou encore les couleurs utilisées par l’artiste. 

L’oeuvre de Hans Hartung permet de comprendre en image ce qu’est l’art abstrait : le fond noir met en avant les couleurs et le mouvement que l’artiste a fait avec son pinceau. 
On peut y voir ce que l’on veut. On peut aussi réfléchir aux émotions que l’on ressent avec toutes ses couleurs. 

Quelle est la couleur que tu préfères sur ce tableau ?

Hans Hartung raconte que depuis tout petit, il aimait dessiner et que lorsqu’il y avait de l’orage, il attrapait les éclairs sur son cahier en les coloriant.

Peut-être qu’ici il a voulu représenter les couleurs d’un champ de fleurs ? 

Toi aussi peins comme Hans Hartung en essayant ses techniques !



Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 

 - gouache, (bleu foncé, bleu clair, rouge, jaune et noir),
- papier format A4,
- une fourchette,
- un pinceau brosse (taille moyenne).


Voici, on commence : 


1.
Peins le fond de la feuille avec de la gouache noire.

2.
Sèche le support à l’aide d’un sèche-cheveux, demande à tes parents de t’aider !

3.
Choisis une première couleur entre celles citées ci-dessus. Une fois la couleur choisie, applique là sur le support à l’aide d’un pinceau brosse. 

4.
Une fois la peinture appliquée, repasse la couche de peinture avec les dents de la fourchette afin que son empreinte se donne à voir sur toute la surface de peinture. 

5.
Refais ce geste pour toutes les couleurs. Attention elles ne doivent pas se mélanger ! Suis bien le modèle !

6. 

Et voila, tu as créé un tableau comme … Hans Hartung !


Cette adaptation a été réalisée par Amanda Fort et Lena Millerand.

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo : © 2019 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Licensed by SOCAN.

Andy Warhol

Flowers, 1964


Andy Warhol est né 6 août 1928 et mort le 22 février 1987.

Il est une figure emblématique du Pop Art Américain.

“Pop Art” est un abrégé de “Popular Art” ou Art populaire en français. Il se caractérise par l’appropriation des artistes des objets du quotidien, par exemple Andy Warhol a fait d’une boîte de conserve de soupe une œuvre d’art à part entière ! 

Dans sa série Flowers, exposée à la galerie Sonnabend, Warhol a utilisé de nouvelles techniques qui étaient réservées aux industries jusque là.

Il s’agit de la sérigraphie.



Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 
- peinture (Gouaches ou acrylique) avec des couleurs Noir, Rouge, Rose Orange,
- pinceaux
- fourchette
- couteau à bout rond.



Voici, on commence : 


1.
Coupe ta feuille de façon à obtenir une feuille carrée. Peins le fond en noir en utilisant des gros pinceaux,

2.
Etape par étape, gratte le fond noir comme dans la peinture en faissant des traits avec la fourchette (pour des petits trait), avant que la peinture ne soit sèche,

3.
et puis avec le couteau à bout rond (pour des traits plus épais).

4.
On doit pouvoir voir le papier aux endroits où tu as gratté sur la feuille. 

5.

Pour finir, peins des fleurs avec une seule couleur par dessus le fond une fois qu’il est sec. Pense à laisser un espace non peint au centre de la fleur pour représenter le pistil. 

6. 

Et voila, tu as créé un tableau comme … Andy Warhol !

Pour aller plus loin, tu peux en faire plusieurs autres et les placer les uns à côté des autres comme l'œuvre originelle d’Andy Warhol.


Cette adaptation a été réalisée par Vincent Baylacq.

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo :  © 2021 Artists Rights Society (ARS), New York / ADAGP, Paris

Jasper Johns

Figure 8, 1959.


Jasper Johns est né le 15 mai 1930 aux Etats-Unis. C’est un artiste du Pop Art Américain. Il est connu pour avoir peint des séries de chiffres.

Tu reconnais le chiffre sur la peinture ?

Comme beaucoup d’artistes du Pop Art, il utilise  des couleurs primaires, très contrastées les unes des autres. Avant, cela faisait penser aux couleurs industrielles ou utilisées dans les publicités.

Quelles couleurs vois-tu sur la peinture ? Combien y en a-t-il ?

Pour renforcer cette idée de peinture industrielle, les artistes du Pop Art utilisaient beaucoup de peinture utilisée sur les chantiers.


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 

- peinture (gouaches ou acrylique)
- couleur jaune primaire, bleu primaire, rouge vif,
- peinture blanche,
- petit rouleau de peinture en mousse,
- feuille de papier. 



Voici, on commence : 


1.
Prends ta feuille en format portrait.
Peins le fond de la feuille avec le bleu primaire.
Tu peux utiliser des gros pinceaux ou un petit rouleau. Attends que la peinture sèche ou sèche la au sèche cheveux.

2.
Quand le fond est sec, tu peux peindre avec du rouge certaines zones de la feuille.  Tu n’es pas obligé.e de faire un résultat propre !
Fais juste attention à ne pas trop recouvrir la feuille de rouge. Une fois que tu es content du résultat, attends que cela sèche ou utilise un sèche-cheveux.

3.
Maintenant tu peux passer à la peinture Jaune. Comme pour le Rouge, fais plusieurs zones où tu le souhaites.
Essaie de commencer à dessiner des parties du chiffre que tu souhaites avoir.  Une fois que tu as fais 2-3 zones en jaune sur la feuille, tu peux attendre que la peinture sèche et passer à l’étape suivante.

4.
Et maintenant, la touche finale: la peinture blanche! Commence par dessiner la silhouette du huit. Une fois que tu l’as fait, recouvre autour de peinture blanche, sans recouvrir complètement la peinture en dessous !

5. 
Connais-tu ce chiffre ?

Et voila, tu as crée un tableau comme … Jasper Johns.
 


6. 
Et celui-la ?
Oups, il est à l'envers .... 

Cette adaptation a été réalisée
par Vincent Baylacq. 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo : Yayoi Kusama — Archives of Women Artists, Research and Exhibitions (awarewomenartists.com)

Yayoi Kusama

Flower H.A.H, 1954


Yayoi Kusama est une plasticienne japonaise, née en 1929.

Son univers artistique est composé de beaucoup de couleurs et de points.

Elle appartient au mouvement artistique : l’Eccentric Abstraction, qui se caractérise par le travail de formes faisant penser à la nature.  



Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 
- papier format 40x40 cm,
- gouache,
- bouchons en plastiques,
- cotons tiges,
- cuillères,
- gommettes,
- tampons
-éponges,
- pinceaux.  



Voici, on commence : 


1.

 Avec les matériaux que tu as récupérée, prends la feuille et peins la avec de la gouache en trois parties (choisis 2 couleurs que tu préfères, la partie du haut et du bas sont peintes de la même couleur). 

2.

Sèche la surface de la feuille à l'aide d'un sèche-cheveux. Dans un premier temps, représente des pétales ou des feuilles aux extrémités des trois parties.  

3.

Choisis une couleur que tu vas recouvrir sur la surface d’un objet, demandes à tes parents de t’aider ! Applique l’objet sur les deux parties du haut et du bas de la feuille. Les premiers ronds apparaissent !

4.

Recommence ce geste avec un autre objet et une autre couleur sur chaque partie. 

5.

Continu jusqu’à que la surface du support soit parsemée entièrement de ronds coloré de différentes tailles, tu peux aussi utiliser des gommettes rondes de couleurs et représenter des ronds juste au pinceau. 

6. 

Et voila, tu as créé un tableau comme … Yayoi Kusama !

Cette adaptation a été réalisée par Amanda Fort.

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo :  D. James Dee 2014 The Estate of Jean-Michel Basquiat / ADAGP, Paris / Artists Rights Society, New York

Jean Michel Basquiat

Cabeza, 1984.


Jean-Michel Basquiat est un artiste né le 22 décembre 1960 à New York.

Il dessine depuis son plus jeune âge et est devenu plus tard une figure de proue du Street Art américain de son époque avec Keith Harring. Il est connu pour ses peintures, mélangeant Peinture Acrylique, Peinture à la bombe, Collages diverses et pastels gras et réalisées sur de très grands formats. 

Son style est marqué par ses couleurs primaires, ses contrastes très forts et ses figures assez simples et brutes.


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 

- Peinture (Gouaches ou acrylique) couleur Jaune et Noir,
- Petit rouleau de peinture en mousse,
- Pastel grasse Rouge,
- Blanche, Bleu, Blanc.



Voici, on commence : 


1.
Prends ta feuille en Portrait et fais le fond en jaune avec le rouleau avec des mouvements de haut en bas. Pas besoin de chercher à faire un rendu homogène ! Tu peux même laisser un peu de blanc sur les bords de la feuille.

2.
Quand le fond est sec, peins une silhouette avec le rouleau de couleur noire. Utilise uniquement des mouvements de haut en bas, comme pour le fonds.

3.
Maintenant, peins en blanc le personnage avec les pastels en t’inspirant de la peinture de Basquiat.

4.
Tu peux maintenant repasser certaines zones avec des pastels de couleur rouge, jaune, et bleu !  

5.
Si tu veux, tu peux écrire avec les pastels ton prénom en bas de la peinture.

12.
Et voila, tu as crée un tableau comme … Jean-Michel Basquiat.

Cette adaptation a été réalisée par Vincent Baylacq. 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo :  © 2021 Artists Rights Society (ARS), New York / ADAGP, Paris

Piet Mondrian

Composition in colour A, 1917.


Piet Mondrian est un peintre néerlandais, né en 1872.

Il est l’un des tout premiers artistes à s’engager sur la voie de l’abstraction dans le domaine de l’art, et va faire partie par la suite du mouvement De Stijl. C’est un mouvement composé de formes épurées, de lignes horizontales, verticales et des couleurs primaires (jaune, magenta, cyan). 

On peut donc compter toutes ces formes et couleurs !

Alors, tu vois combien de couleurs dans ce tableau ?
Quelle couleur est la plus présente ? Et quelle est ta couleur préférée ? 

Est ce que toutes ces formes géométriques te font penser à quelque chose ? Comme des fenêtres d’immeuble ou encore des voitures qui roulent dans les rues.


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 
- 2 papiers format 21 x 25 cm,
- gouache (bleu foncé, rose, jaune ocre),
- ruban,
- feuille quadrillée,
- un pinceau,
- scotch,
- une paire de ciseau. 



Voici, on commence : 


1.

Récupère les différents matériaux dont tu as besoin.
Tu auras deux feuilles blanches et une feuille quadrillée.  
Prends une première feuille blanche et laisse l’autre de côté. Peins cette première feuille en blanc puis laisse la sécher.

2.

Prends ensuite ta deuxième feuille blanche et positionne la sous ta feuille quadrillée, et fixe les ensemble avec du scotch.
Découpe les deux feuilles en suivant le quadrillage pour y faire des carrés et rectangles. Varies les tailles. 

3.
Après avoir découpé une vingtaine de formes, récupère tes papiers blancs et divise les formes en trois tas. 
Choisis une première couleur et peins les formes du premier tas.

4.
Puis peins les deux autres tas avec les deux autres couleurs de peinture restante.
Attends que cela seche. 

5.
Pendant ce temps, découpe des petites bandes dans ton ruban. 
Une fois que tout est sec, viens placer tes formes et tes morceaux de rubans sur ta première feuille que tu as peins en blanc. Et colles le tout. 

6. 
Et voila, tu as crée un tableau comme … Piet Mondrian.

Cette adaptation a été réalisée
par Sarah Langevin. 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo :  Pierre Alechinsky, Jour balte, 1992. Acrylique sur papier marouflé sur toile, 97 x 145,5 cm. Paris, Collection Nicolas Alechinsky

Pierre Alechinsky

Jour Balte, 1992.


Pierre Alechinsky est né 19 octobre 1927 à Saint-Gilles-lez-Bruxelles en Belgique.

Il est un membre fondateur du groupe CoBrA. CoBrA est un mouvement qui a débuté en 1948 et regroupe beaucoup d'artistes des villes de Copenhague, Bruxelles, et Amsterdam donnant ainsi le nom à ce mouvement.

L’oeuvre de Pierre Alechinsky mélange de la gravure, des dessins en noir et blanc avec de la peinture expressioniste avec une grosse touche.

Ces sujets sont assez oniriques, ce qui veut dire rêveurs.


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 

- peinture (gouaches ou acrylique),
- couleur Bleu Foncé et Blanc,
- pinceaux,
- stylo / feutre noire,
- crayon à papier,
- règle.



Voici, on commence : 


1. 
Prends ta feuille en Paysage et sers-toi de la règle et du crayon à papier pour dessiner un rectangle dans la feuille. Pour  un tracé plus simple, tu peux te servir de ta règle pour avoir la même épaisseur partout!

2.
Quand le cadre est fait, peint l’intérieur du cadre avec le bleu foncé.  Attends qu’il soit sec, ou sèche-le avec un sèche cheveux

3.
Mélange le blanc avec le bleu foncé afin de l’éclaircir.

4.
Sers-toi d’un plus petit pinceaux et peins des formes avec le bleu clair comme sur le tableau!

5.
Tu peux maintenant faire des carrés sur les côtés du rectangle.

6. 
Sur le bords des carrés tu peux faire des petits créneaux comme l’artiste originel. 
Pour l’intérieur des carrés, tu peux dessiner des courbes puis hachurer dedans.

7.
Et voila, tu as crée un tableau comme … Pierre Alechinsky.

Cette adaptation a été réalisée
par Vincent Baylacq. 

 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo :  © 2021 Artists Rights Society (ARS), New York / ADAGP, Paris

Paul Signac

Le portrait de Felix Fénéon, 1890.


Paul Signac est un artiste francais du mouvement pointilliste. Il créé ses peintures avec des petits points qui forment une illusion d'optique lorsqu'on les regarde de loin. 

Signac a fait ici le Portrait de Félix Fénéon, qui était un homme très célèbre à son époque, réputé pour son intérêt pour les arts. Il était un véritable mécène pour les artistes du XIXe siècle, c'est-à-dire qu'il les aidait grâce à de l'argent ou des conseils. 
Signac aimait beaucoup Fénéon c'est pourquoi il a décidé de lui rendre hommage à travers cette peinture. 

Le peintre lui a donné un aspect un peu magique, imaginaire. On a presque l'impression qu'il sort directement d'un cirque. 
À quel personnage de cirque avec un grand chapeau noir il te fait penser ?


Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 

- une feuille A4,
- un crayon de papier,
- de la peinture (bleu, rouge, blanc, jaune, vert, orange, rose),
- des feutres, des cotons-tiges,
- du papier aluminium,
- une brosse à dent.
- de la colle


Et pas de panique, si tu n’as pas toutes les couleurs pour la peinture.
Tu peux en fabriquer toi-même en les mélangeant.



Voici, on commence : 


1.
Mets ta feuille en format paysage (à l'horizontale).  Trace une spirale comme sur la photo.

2.
Choisis 2 zones de ta spirale et dessine des motifs étoiles et des ronds.

3.
Prends plusieurs coton-tiges (4-5) et mets de la peinture dessus. Tu peux mélanger deux couleurs ou en choisir qu'une. Remplis une zone en tamponnant.

4.
Prends ton papier aluminium et donne lui une forme de tampon. Prends de la peinture sur un côté et tamponne ta feuille. 

5.
Alterne les différentes techniques  (aluminium et coton-tige) et les couleurs sur les zones de la spirale. Garde 2 zones blanches.

6. 
Sur les 2 dernières zones, prends une brosse à dent et fais des mouvements courts pour griffer la feuille avec la peinture. Peins ou colorie les ronds et les étoiles.

7.
Sur une feuille à part, dessine le profil de Félix Féneon en t'inspirant du modèle. Attention, il doit être assez grand ! 

8.
Après avoir découpé le profil, choisis des couleurs et peins le
Pour terminer, une fois que ta peinture est sèche, tu peux coller Félix Fénéon sur ta peinture.

9. 
Et voila, tu as crée un tableau comme … Paul Signac.

Cette adaptation a été réalisée par Lena Millerand. 

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE

crédit photo : 

Sonia Delaunay

Rythme, 1938

Sonia Delaunay est une artiste peintre française-ukrainienne.

Elle est connue pour avoir, elle et son mari, inventé un style de peinture qui sera qualifié d’orphisme. Elle travaille sur les rythmes colorés : elle joue avec des lignes simples, courbes et droites et met en opposition des couleurs chaudes et froides pour diriger le regard sur sa peinture.
Pour elle, la peinture est comme de la musique, c'est une composition rythmée. Elle pose des notes de couleur sur sa feuille de facon délicate et réfléchie. 
C'est comme si les couleurs pouvaient être assimilées à des notes de musique, ou des sons. 

Et si, toi aussi, tu composais ton tableau sur une musique ? Choisis une chanson, un morceau de musique que tu apprécies et laisse toi porter par l'inspiration pour réaliser ton oeuvre ! 



Tout ce dont tu as besoin pour réaliser cette oeuvre tout.e seul.e :
(matériaux) : 
- crayon à papier,
- gouache,
- règle,
- papier A4 ou A3 de 220g (ou plus),
- formes circulaires de différentes tailles : CD, verres posés à l’envers, pots, bombes de peintures...



Voici, on commence : 


1.
Pour la première étape, tu vas devoir te servir des formes circulaires que tu as récupérées tout autour de ta maison et du crayon à papier. Attention, cette oeuvre demande beaucoup de concentration et patience. 

2.
Une fois que tu as tout cela, place les objets que tu as récupéré sur la feuille. En utilisant un DVD, des pots de yaourts en verre ou une bouteille, trace au crayon les formes de ton tableau. Sers toi d’eux comme appui pour tracer des cercles parfaits. 

3.
Si tu veux, tu peux aussi tracer des demi-cercles et les couper avec un trait fait à la règle.
Attention, pour cette étape tu ne dois pas faire se croiser les lignes !

4.
 Une fois les cercles et demi-cercles réalisés, utilise la règle pour tracer des traits qui coupent les cercles mais aussi qui divisent ta feuille afin de créer des zones.  Si vous voulez faire plus de cercles après, allez-y ! A la fin, chaque trait doit délimiter une zone.

5.
Une fois que le résultat semble satisfaisant, passe à la peinture.
Pour la peinture, il te suffit de peindre les zones que tu as créées ! Chaque zone à sa couleur et il ne faut pas que la même couleur soit dans deux zones collées. Tu peux alterner entre couleurs froides et couleurs chaudes pour créer de vrais rythmes colorés comme Sonia !
Attention, utilise très peu de noir, tu peux faire seulement 3 PETITES zones maximum en noir.  

6. 

Et voila, tu as créé un tableau comme … Sonia Delaunay!
Quels beaux rythmes ! Tu peux ajouter le titre de la musique sur laquelle tu as composé ton tableau au dos.

Cette adaptation a été réalisée par Vincent Baylacq.

Bravo, le.a petit.e arty’ste en herbe !

Envoie-nous ton tableau par mail (musee@artygarage.fr), et tu pourras le retrouver dans notre PETITE GALERIE